BEES - Hamzaoui 45100
  RUCHES
 
 
 

Les différentes parties que composent une ruche :

 
 














Construction : Dominique CHAPPE

Ruche Dadant 12 cadres entièrement transparente. Réalisée en Polymétacrylate de Méthyle de 20 mm d'épaisseur et assemblé par collage. Plateau aéré pour éviter la condensation.

Visière amovible pour la protéger de la lumière, en dehors des périodes d'observation.

 

Très belle réalisation.

Construction : Dominique CHAPPE

Ruche Dadant 12 cadres entièrement transparente. Réalisée en Polymétacrylate de Méthyle de 20 mm d'épaisseur et assemblé par collage. Plateau aéré pour éviter la condensation.

Visière amovible pour la protéger de la lumière, en dehors des périodes d'observation.

 

Très belle réalisation.


 

Construction anonyme

Intéret esthétique certain. Mais observation difficile. Nettoyage des parois, évacuation des déchets, aération : IMPOSSIBLE.

 


 

Construction : B. SCHNEIDER

Ruchette traditionnelle en bois sur un cadre de corps Dadant et un cadre de hausse. Double vitrage pour une meilleure isolation.

 

Construction classique, mais l'intérêt des 2 articles est dans le suivi méthodique du développement de la colonie, et les interventions parfois nécessaires pour sa survie.

A consulter absolument.


Voici une ruchette DADANT 6 CADRES.

Ce document a pour but de fournir des dimensions ainsi que des méthodes d’assemblages.

J’ai essayé d’être le plus clair possible, et que ce document puisse être compris par le plus grand nombre, sans disposer de compétences particulières dans le domaine du bricolage ou de la lecture de plans ou schémas qui ne sont pas toujours parlant pour tout le monde.

L’intérêt de cette ruchette c’est que la poignée est utilisée pour réaliser le “ décrochement ” permettant de supporter l’épaulement des cadres. Ce qui permet une économie de bois et d’une défonceuse nécessaire pour réaliser le décrochement sur une planche de bois brute.

Je n’ai pas représenté les bandes intercalaires (comme les créneaux des châteaux forts) qui permettent de maintenir le même espacement entre les cadres, ni les bandes inter-cadres (qui se positionnent dans le bas de la ruchette à environ 5 cm du fond) et permettent d’éviter que les cadres s’entrechoquent pendant le transport et ainsi d’éviter des écrasement d’abeilles.

Je n’ai pas non plus représenté les cadres car il est plus intéressant de les acheter tout faits ou en kit à monter soit même.

Vue par le dessus permettant d’avoir une vision globale de la ruchette ainsi qu’un certain nombre de détails d’assemblage.

 
 
   
 
 

Vue par le dessous avec des étiquettes permettant d’identifier les différents éléments :

 
 
   
 
 

Le bois utilisé pour réaliser cette ruchette est d’une épaisseur de 1,5 cm

 
 
   
 
 
 
   
 
   
 
   
 
 

LE NOURRISSEUR :

Vue générale couleurs réelles (je n’ai pas de photo car les miens sont sur mes ruchettes )

Le tour est fait en polystyrène extrudé “ ISOLAVA ”

Le fond est fait en bois

Les tubes sont en PVC : Hauteur 3 cm, diamètre extérieur 4 cm, diamètre intérieur 3,6 cm.

Les tubes en PVC doivent être poncés pour faciliter l’escalade des abeilles.

 
 
   
 
 

Détail : le fond                 Longueur 50,5 cm                       Largeur : 26 cm

 
 
   
 
 
 
 

LE TOIT :

 
 
   
 
   
 
 

Mesures :

Les morceaux Vert et bleu : Longueur 31 cm, Hauteur 4 cm (toujours en 1,5 cm d’épaisseur)

Les morceaux Rouge et rose : Longueur 52,5 cm, Hauteur 4 cm.

Le morceaux en Orange : Longueur 55,5 cm, Largeur 31 cm.

Le toit peut être recouvert de métal afin de le protéger. L’idéal est de récupérer chez un imprimeur de la plaque d’offset (fine feuille de métal), ça se plie très facilement pour recouvrir tout le toit. Les imprimeurs de débarrassent des plaques usagées. Toutefois, les technologies actuelles ont tendances à remplacer le métal par du plastique, mais il reste des imprimeurs qui utilisent du métal.

 

Bonne réalisation.







Je ne suis par un grand fan des barrettes: les corps sont difficiles à décoller sans tout casser.




Warré prêtes pour l'hivernage



Une partie des ruches est munie de fonds grillagés, bien utile pour l'observation.






La caisse à essaims par tapotement ne doit pas avoir un trop grand volume, sous peine de voir les grappes d'abeilles s'effondrer.







Je fais mes élevages dans des ruchettes 4 cadres. Ce serait possible d'utiliser des corps standard, mais j'aime bien mes petits starter que je place côte à côte. L'entrée est protégé par une grille à reine. 



abeilles à l'entrée de leur ruche à la sortie de l'hiver, certaines étant déjà chargées de pelotes de pollen sur les pattes arrières.

La grille d'hivernage sert à empêcher les souris de s'accaparer le logis pour l'hiver, lorsque les températures sont basses à l'automne...On retire cette grille au printemps, lorsque les abeilles sont à nouveau capable de se défendre toutes seules...

Une autre ruche avec ses abeilles-gardiennes, un peu plus tard en saison, sans la grille-porte d'entrée.

 
Ruches 10 cadres

A l'intérieur, une partition, je la garde toujours, je ne mets jamais sur 10 cadres. Durant la récolte je mets en général 2 hausses, jusqu'à 3. Fournisseur: CAJ, France Peinture: vernis Bienen Meier entrées métalliques ajoutées





Ruches 12 cadres

Si ça ne tenais qu'à moi, je n'aurais plus de 12 cadres. Ce sont les ruches à mâles de la société. Trop lourd les doubles hausses. Fournisseur: Ruchers du Lison, France





Ruchettes 6 cadres

Super pour faire des essaims artificiels, bon hivernage. Les nuclei sur 6 cadres ont un excellent démarrage printanier. Fournisseur: CAJ, France

 
  Today, there have been 1 visiteurs (42 hits) on this page!  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=