BEES - Hamzaoui 45100
  extraction honey
 

village au pied du Mont des Cats dans les Flandres

La désoperculation des cadres

L' extracteur

Les cadres dans l' extracteur tournent.
Le miel est éjecté grâce à la force centrifuge.

André fait tourner l' extracteur

Le miel extrait des cadres coule dans le tamis
pour éliminer les particules de cire.

André explique son travail aux enfants

André remplit les petit pot de miel des enfants

Monsieur le Maire de Godewaersvelde qui est aussi apiculteur
aide au remplissage des pots des enfants des écoles

Les enfants des écoles ont décorés leurs pots de miel

Bientôt une photo souvenir ! !

Pendant ce temps Jean Louis explique le travail de l' apiculteur au rucher

Jean Louis met son chapeau avec le voile de protection
pour éviter les piqûres d' abeilles

Jean Louis a allumé son enfumoir destiné à calmer les abeilles
qui vont se défendre contre l' homme qui va venir leur voler le miel

Jean Louis enfume l' entrée de la ruche
pour prévenir les abeilles de son intervention dans la ruche.

Jean Louis explique les travaux apicoles

Pendant le repas cuisiné à partir de miel

André continu l' extraction avec d' autres classes

André coupe les opercules de cire avec un couteau chauffant

Les abeilles ont fermé les alvéoles avec des opercules
de cire lorsque le miel est à point.
Le couteau à désoperculer coupe la cellule juste sous cet opercule.

Les opercules sont coupés pour ouvrir les cellules
afin de pouvoir faire couler le miel dans l'extracteur

Ces élèves sont très attentifs ! ! !

Vue d' un cadre de cire vidé de son miel

Les pâtissiers du village de Godewaersvelde
offrent aux élèves des écoles un goûter à base de miel

Bees at work

 
48°42' 54" N, 0°15' 13" W
Après l'extraction du miel dans les cadres de hausse, on laisse les abeilles nettoyer le peu qui reste dans les alvéoles 


 

Quatre étapes essentielles rythment le travail de l'atelier :

la désoperculation
l'extraction
la décantation
le pompage et la redécantation

 

 

La désoperculation (sur un bac de désoperculation)
Les alvéoles pleines de miel sont operculées (par les abeilles) par une fine pellicule de cire. Pour pouvoir extraire le miel on est donc obligé d'enlever cette couche de cire. Cela se fait avec un couteau chauffant, pour ma part, sur un bac de désoperculation dans lequel se trouve des paniers inox grillagés qui recueillent la cire et laissent passer le miel, car cette couche d'opercules est bien sûr pleine de miel.

L'extraction (dans un extracteur)
Cela se fait dans une centrifugeuse (extracteur), c'est donc une centrifugation des cadres de miel. la force centrifuge fait sortir le miel des alvéoles, celui-ci coule le long des parois de l'extracteur et passe du fond de l'extracteur au bac de décantation par un tuyau bien large.

La décantation (dans un bac décanteur)
Arrivé dans le bac décanteur, le miel est filtré grossièrement une première fois au moyen de chicanes avant d'être pompé et amené vers le maturateur. On parle de décantation car les gros morceaux de cire remontent à la surface (densité moindre que celle du miel) et sont arrêtés par les chicanes.

Pompage et redécantation (dans un maturateur)
Le miel est pompé, au moyen d'une pompe à palette, pour passer du bac décanteur au maturateur. Maturateur n'est pas un mot juste car le miel ne mature pas. Dans ces cuves inox, il décante à nouveau pendant quelques jours, c'est à dire que les impuretés (fines particules de cire ou d'abeille) et bulles d'air remontent à la surface et le miel, soutiré par le bas, est donc pur. 

 

 

 
  Today, there have been 2 visiteurs (55 hits) on this page!  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=