BEES - Hamzaoui 45100
  apis
 

La ruche
La ruchette

 

Les accessoires    
Plan de ruche
Ruche des abeilles
Le rucher
Les outils
Peinture de protection pour ruche
Quicaillerie pour équipements

LES ABEILLES

Les abeilles sont des insectes de la famille APIDES de l’ordre des hym�nopt�res ce qui signifie qu’ elles ont 2 paires d’ailes unies pendant le vol.

Les abeilles vivent sur la terre depuis beaucoup plus longtemps que l’homme . On a retrouv� des fossiles de ces insectes qui remontent � environ 100 millions d’ann�es. magasini�re .

Le genre APIS comporte 4 esp�ces : l’Apis indica , l’Apis dorata, l’Apis florea et l’Apis mellifera , abeille mellifique  qui vit dans nos r�gions .

PLUSIEURS METIERS DANS UNE M�ME VIE

De tous les m�tiers exerc�s par les ouvri�res, deux sont tr�s int�ressants � �tudier de pr�s :

  • le travail de ciri�re
  • le travail de butineuse

Le travail de ciri�re

Les abeilles forment une CHA�NE CIRIERE. Chaque abeille s’accroche aux autres par les pattes. L’ouvri�re b�tisseuse commence par r�cup�rer ses lamelles de cire, elle les porte � sa bouche pour les modeler. La boulette obtenue remonte la cha�ne d’abeille en abeille pour arriver aux abeilles charg�es de la construction des alv�oles. Elles aplatissent le cire et construisent des parois tr�s minces. Les antennes servent d’instrument de mesure de haute pr�cision. Une fois achev�es, les alv�oles ont une forme hexagonale : 6 c�t�s.

L’ensemble est tr�s solide : un rayon compos� d’environ 40 g de cire peut supporter 2 kg de miel.

La butineuse

A partir du 21�me jour environ, l’abeille devient BUTINEUSE. C’est le dernier m�tier qu’elle exerce .

Chaque abeille ne visite q’une seule esp�ce de fleur et ne rapporte qu’un seul type de butin : l’eau, le pollen, le nectar, le propolis .

L’eau

Certaines butineuses sont sp�cialis�es dans la r�colte du pollen. Il se compose de milliers de grains microscopiques sur les �tamines des fleurs . Les grains de pollen constituent un aliment indispensable pour les jeunes abeilles .

Le nectar

La propolis

Les 3 premiers jours de sa vie, la jeune abeille nettoie les cellules vide du couvain pour que la reine puisse pondre a nouveau.

A partir du 3�me jour, ses glandes mammaires, situ�es dans la t�te se d�veloppent . Elle peut donc nourrir les larves.

Ensuite elle effectue d’autres travaux : enl�vement des d�chets et stockage du pollen et du nectar.

Du 12�me au 19�me jour, elle produit la cire et participe � la construction des alv�oles.

Son activit� suivante est celle de sentinelle. Post�e � l’entr�e du nid, elle contr�le les animaux qui y p�n�trent et donne l’alerte s’il s’agit d’un �tranger.

Enfin, � partir du 21�me jour environ, elle devient butineuse. C’est le dernier m�tier qu’elle exerce.

LA POLLINISATION

Souvent les agriculteurs louent des ruches � un apiculteur pendant que leurs arbres fruitiers sont en fleur. Ils r�coltent ensuite de beaux et de nombreux fruits.

Les abeilles permettent la pollinisation. En visitant une fleur, la butineuse re�oit du pollen sur le corps. Dans la fleur suivante elle d�pose des grains de pollen : la fleur est ainsi f�cond�e.

 

LA FABRICATION DU MIEL

Les abeilles fabriquent le MIEL . L’abeille pos�e sur la fleur avale le nectar dans son jabot (estomac) . En l’avalant, elle y m�lange un peu de salive et commence � transformer le nectar en miel . Arriv�e � la ruche l’abeille r�gurgite (recrache) le nectar et le distribue en fines gouttelettes � de nombreuses autres abeilles qui l’avalent � leur tour avant de le r�gurgiter plusieurs fois. Pendant ce long travail � la cha�ne o� il passe d’une abeille � une autre le nectar se m�lange � leur salive.

Gr�ce � la chaleur du rucher (environ 30�), l’exc�s d’eau s’�vapore et le nectar se transforme en un sirop de plus en plus �pais . Les abeilles le d�posent ensuite dans les alv�oles qu’elles

ferment avec de la cire lorsqu’elles sont remplies. Le miel est alors pr�t.

A QUOI SERT LE MIEL ?

Le miel constitue la principale nourriture des abeilles . Riche en sucre, il fournit la chaleur et l’�nergie au corps de l’abeille. Pendant le printemps et l’�t�, les abeilles font des provisions de miel dont elle se nourrissent pendant l’hiver.

Lorsque les apiculteurs r�coltent le miel d’une ruche, ils en

laissent toujours pour les abeilles.

LA DANSE DES ABEILLES

Bien s�r les abeilles ne parlent pas, elles ont un autre moyen de communication : la DANSE. La butineuse qui rentre � la ruche charg�e de nectar ou de pollen, le donne aux ouvri�res. Ensuite dans l’obscurit�, elle commence une sorte de danse ou de ronde . Les ouvri�res proches d’elle l’entourent plus �troitement, touchent son abdomen avec leurs antennes. Impr�gn�es de l’odeur des fleurs butin�es et unies des informations concernant le lieu et la distance fournies par la danse, les ouvri�res peuvent sortir � leur tour.

Quand les fleurs d�couvertes par l’abeille sont situ�es pr�s de la ruche, elle ex�cute une ronde. Si les fleurs sont plus �loign�es (maximum 3 km) elle trace un 8 en fr�tillant.

LA VIE DANS LA RUCHE

Une ruche peut abriter jusqu'� 50 000 abeilles. La vie y est tr�s organis�e. Chacune a un r�le tr�s pr�cis � jouer .

Cette colonie vit dans un nid constitu� de RAYONS DE CIRE que les ouvri�res entretiennent en permanence . Le nid comporte 2 parties :

- Le couvain o� sont �lev�es les futures abeilles .

- La r�serve de nourriture o� se fait le miel.

La reine se d�place toujours accompagn�e d’une nu�e d’ouvri�res.

Dans toutes les alv�oles vides, elle pond un œuf. Une seule reine pond des centaines d’œufs.

Chaque œuf est coll� au fond de l’alv�ole . 3 jours apr�s la ponte, les œufs �closent . Les jeunes qui en sorte ne ressemblent pas au abeilles adultes ce sont des LARVES . Chaque larve grandit dans son alv�ole. Les ouvri�res les nourrissent avec du pollen et du miel.

Quand les larves ont 9 jours, les ouvri�res recouvrent chaque alv�ole d’un couvercle de cire. A l’int�rieur, les larves commencent � se transformer en NYMPHES.

3 semaines apr�s la ponte, la jeune abeille est compl�tement form�e , elle sort de son alv�ole.

LES RUCHES

De nos jours en Occident, la presque totalit� des abeilles mellifiques est domestiqu�e : l’APICULTEUR est la personne qui �l�ve les abeilles.

Autrefois les ruches �taient fabriqu�es en paille ou creus�es dans des troncs d’arbres. Maintenant elles sont construites en bois.

Les abeilles vivent dans des RUCHES. Elles craignent le froid, le vent et le bruit ; c’est pourquoi il vaut mieux installer les ruches dans un endroit sec et calme.

Une ruche se compose de 2 �tages remplis de cadres en bois suspendus les uns � c�t� des autres.

La partie sup�rieure appel�e HAUSSE contient le miel. Dans le bas, les cadres abritent les larves et les r�serves de pollen. Pour r�colter le miel, l’apiculteur doit seulement retirer la HAUSSE . Il ne touche pas au reste de la ruche.

Pour approcher les ruches, l’apiculteur porte une combinaison, des bottes, un chapeau ainsi qu’un voile et des gants . Il utilise un ENFUMOIR pour �tourdir les abeilles qui, alors, ne piquent pas.

 

L’ESSAIMAGE

Au printemps a lieu l’essaimage . Quand le nombre d’abeilles devient trop important dans la ruche, la reine s’en va avec une partie de ses ouvri�res.

Des �claireuses partent � la recherche d’un endroit pour construire un nouveau nid . En les attendant, l’essaim des abeilles forme une grappe autour de la reine .

Dans la ruche, les ouvri�res ont construit des alv�oles plus grandes pour �lever les futures reines . Ces jeunes larves sont nourries exclusivement de gel�e royale. La premi�re � na�tre pique ses rivales dans les alv�oles et devient reine . Au bout d’une semaine, elle s’envole pour s’accoupler avec les faux-bourdons . De retour au nid, la reine se met � pondre .

LA RECOLTE DU MIEL

 

Pour r�colter le miel, l’apiculteur sort les cadres de la ruche. Puis, avec un couteau, il enl�ve l’opercule de cire que les abeilles avaient mis pour fermer les alv�oles . Il place ensuite les cadres dans l’extracteur, appel� centrifugeuse. Cet appareil tourne � grande vitesse et le miel projet� hors des cadres s’�coule par un robinet . L’apiculteur le passe ensuite � travers une grille avant de le mettre dans des pots . Dans une ruche, on r�colte environ 20 kg de miel par an .

Il existe de nombreuses sortes de miel . L’odeur, la couleur, le go�t , la fluidit� du miel varient selon les plantes butin�es . Certains miels sont toujours liquides, le miel d’acacia par exemple, d’autres durcissent avec le temps.

A partir, du miel on fabrique �galement une boisson l’hydromel qui fut certainement le premier breuvage alcoolis� de l’humanit�.

Il existe d’autres produits d�riv�s du miel : les bonbons au miel, le pain d’�pice, le nougat.

LES ABEILLES ET LES HOMMES

Depuis toujours les hommes appr�cient les produits des abeilles .

Les peintures pr�historiques d�couvertes dans les grottes d’Espagne montrent des chasseurs de miel . Ces gravures datent de 7000 ans av J.C. Les abeilles sont vite consid�r�es comme des messag�res des dieux .

Toutes les civilisations ont accord� une place privil�gi�e aux abeilles et des vertus m�dicales � leurs produits.

Pour les celtes comme pour les Egyptiens et les Grecs, l’hydromel est le liqueur de l’immortalit�. Repr�sent�es sur les tombeaux, les abeilles annoncent la survie apr�s la mort : en effet elles donnent l’impression de dispara�tre en hiver pour rena�tre au printemps .



est une substance qui recouvre les bourgeons de certains arbres . M�lang�e � la salive et � du pollen, elle sert d’enduit pour r�parer les rayons.
est une solution sucr�e . L’abeille l’aspire au moyen de sa trompe . De retour au nid , elle transmet son butin � une ouvri�re
sert � nourrir les larves, � fabriquer le miel et � refroidir le nid .

 
  Today, there have been 10 visiteurs (51 hits) on this page!  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=